LE DECLIC


Très chers frères, c’est un immense plaisir, que de vous savoir près de nous.Comme de coutume, toute histoire puise son lot dans un fait, que ce soit dans douleur comme dans la joie, elle s’impose à nous et si nous sommes des acteurs de celle-ci, nous avons soit le choix de la subir,  soit de décider de son devenir. Nous choisîmes la deuxième éventualité ; dès lors, on se donne les moyens d’œuvrer pour que nous ne subissions plus
les choses.